Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Critiques > BD > Agence Hardy T5 Berlin zone française

Agence Hardy T5 Berlin zone française

samedi 26 juillet 2008, par Françoise Bachelet

En 1958, Edith Hardy, directrice de l’Agence du même nom qui a pignon sur rue à Paris dans le XIIème arrondissement, se voit confier par le directeur du mythique journal d’Albert Camus « Combat », une mission un peu particulière dans une ville non moins spéciale, Berlin qui est divisée en plusieurs zones (française, américaine, britannique, russe) et où plane la menace de la construction d’un mur afin d’empêcher la libre circulation des hommes entre l’Est et l’Ouest. Cette mission consiste en la protection de la famille du général Vestermann, gouverneur militaire de la zone française et plus particulièrement de son fils, Adrien huit mois sur qui pèse une menace d’enlèvement au cas où son père viendrait à accepter le commandement militaire du territoire de la zone nord algéroise que lui propose Mr Chaban-Delmas, ministre de la Défense. Aidée par Victor son adjoint, Rosa la petite amie de ce dernier et le mystérieux agent Jones (alias Dupont en France et Popov en URSS), elle arrivera à déjouer ce complot politique.

Bon, d’accord le scénario bien que bien construit, reste assez simple, voir classique et le suspens plus ou moins au rendez vous mais c’est un véritable plaisir pour les yeux que de se retrouver plongé dans les années 50 entre Paris et Berlin. Il est évident qu’un travail de recherche a été fait dans le souci de reconstituer à l’identique l’atmosphère de cette époque. Tout y est : les vêtements, les coupes de cheveux, les voitures ! On se laisse vite emporter par le charme de l’époque rendu à merveille par le trait de crayon de Groetzinger. De plus, cet album a le mérite de nous faire découvrir cette période de l’Histoire de l’Europe pas si lointaine, d’après guerre et de reconstruction. J’ai personnellement beaucoup aimé le fait que la petite amie de Victor fasse ses premiers pas de journaliste dans ce fameux et célèbre journal qu’était celui d’Albert Camus ! C’est bien vu et ça en a fait et fera encore rêver beaucoup !

Pour un agréable moment d’évasion !

  • Christin – Goetzinger
  • Dargaud

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?