Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Critiques > Histoire > Bethsabée Le secret de la reine de Jérusalem

Bethsabée Le secret de la reine de Jérusalem

mardi 17 juin 2008, par Françoise Bachelet

Bethsabée, première reine d’Israël, épouse de David et mère du roi Salomon, ne sort plus de sa chambre où semble-t-il elle se meure. La vie s’échappe d’elle lentement mais surement alors qu’elle n’est pas si vieille. Serait-ce la punition ultime pour tous ses péchés terrestres et a commencer pour cet adultère commis avec David alors qu’elle était l’épouse d’Urie, lieutenant de l’armée royale, et qui n’hésitera pas à le faire tuer pour ensuite en faire sa femme.

Ayant appris la nouvelle, Batiah, la femme de son fils Salomon, fille de Pharaon, lui envoie Néfer, son médecin personnel afin qu’il diagnostique l’origine de ce mal qui la dévore.

D’après lui, elle aurait été empoissonnée. Reste à découvrir comment, par qui et pourquoi ? Les soupçons vont se porter à tour de rôle sur Néfer lui-même puis sur son fidèle eunuque Josech et Abishag, la dernière compagne virginale de David qui sont les seuls à pouvoir l’approcher et à prendre soin d’elle.

Tout pendant que l’on recherche le coupable, Bethsabée, pour conjurer le mauvais sort, va se confier à cette dernière et lui raconter les grands secrets de sa vie.

Le sujet principal de ce livre, comme son titre nous l’indique est Bethsabée, personnage féminin de la Bible, peu connue sinon pour son crime qui a été de conduire le roi David à violer deux des dix commandements, à savoir « tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain » et « tu ne tueras point ». Ce roman historique au scénario bien pensé sous forme d’aller et retour permanents entre le passé et le présent, où chaque chapitre est l’occasion d’évoquer un souvenir, nous permet de connaître un peu mieux cette femme de caractère qui intriguera à son tour pour que son fils Salomon succède à son père. Au fil des pages, le lecteur découvre ce qu’a été sa vie, ses sentiments, ses pensées, ses déceptions mais surtout la force de cet amour qui la liait à David.Ce roman à l’écriture dynamique, rythmée et fluide est un réel enchantement pour le lecteur. On se laisse emporter par l’histoire, on ne s’ennuie pas un instant au contraire on le dévore.

  • Patrick Banon
  • Presses de la Renaissance

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?