Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Actualités > Casterman déçoit les collectionneurs

Casterman déçoit les collectionneurs

mardi 3 mai 2016, par Georges Fernandes

Quand un éditeur ne sait pas comment faire pour être applaudi ou maudit par les collectionneurs Tintinophile.
A la fin de 2015 Casterman avec la participation de Moulinsart a sorti une nouvelle collection : "Le feuilleton intégral d’Hergé".
Il s’agit d’une reprise à l’identique des planches des aventures de Tintin mais aussi de Quick et Flupke et de Jo et Zette comme ils étaient lors de leurs premières parutions dans la presse dans Le Petit Vingtième, Coeurs Vaillants, Le Soir et Tintin. Cela représente un travail titanesque dont les publications sont étalées sur une période de 8 ans. C’est simplement un énorme cadeau qui est offert à tous les lecteurs de Tintin. Enfin, un cadeau de 80 euros quand même, mais le travail réalisé mérite ce prix. Alors on n’explique pas pourquoi un certain nombre d’exemplaires du volume 11 puissent être montés à l’envers. Vous ouvrez le livre et il commence par la fin avec la page retournée. Quand on est collectionneur on se dit que l’on vient de trouver la perle rare, le collector, sauf que celui-ci n’est pas le seul à avoir ce défaut de fabrication, alors on pense à une grosse bêtise de l’imprimeur et à l’absence de vérification avant de mettre les exemplaires dans le commerce.
Pour 80 euros on est quand même en droit d’avoir un minimum de qualité. Enfin bref, on oublie et les mois passent. Le volume suivant est le 6 car l’éditeur va sortir les ouvrages dans le désordre. Pour quelle raison, on l’ignore à moins que cela soit pour jouer au loto avec les chiffres. Donc le 6 va sortir prochainement. Malgré les déboires et le prix du précédent ouvrage de nombreux clients ont dans l’idée de l’acheter puisqu’il est vrai que le contenu est des plus intéressants.
Mais voilà que l’éditeur change de formule. Le premier volume avait un dos en toile mais sans inscription. C’est vrai que ce n’est pas vraiment beau et un peu surprenant que pour ce prix de vente Casterman ne puisse pas mettre un transfert de titre. L’éditeur a dû recevoir un grand nombre de réclamations à ce sujet car voici que le volume 6 contient bien, sur son dos, le titre de la collection. C’est une bonne chose mais du coup cela gâche totalement la présentation avec le titre précédent.
Ce genre de chose cela doit se prévoir à l’avance, changer la présentation est un manque total de respect pour les clients. C’est encore une fois un signe de fin de règne d’une maison d’édition où le climat devient de plus en plus étrange. On sort les livres au plus vite sans une réelle concertation entre les services afin de rendre l’objet le plus beau que possible. En ma qualité de lecteur mais aussi de client je suis en colère. Oui les Tintinophiles sont exigeants mais quand on débourse 80 euros nous avons le droit d’exiger de la qualité. A force de prendre les collectionneurs pour des imbéciles il arrivera bien un moment ou les clients seront absents. De plus, ce genre d’attitude est aussi irresponsable face à ceux qui ont créé les maquettes, les reproductions des planches, ceux qui ont écrit les notes quasi historiques.
Alors quand on touche de l’or comme Tintin, allez donc vous laver les yeux à défaut de faire fonctionner vos neurones.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?