Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Critiques > BD > Cremer et le maillon faible de Sumatra

Cremer et le maillon faible de Sumatra

mercredi 14 mai 2008, par Françoise Bachelet

Le commissaire Crémer, fleuron de la police belge, est en vacances, en croisière , dans l’archipel de Sumatra avec son fidèle assistant Lucas et sa chienne Jessica qui a le mal de mer. La naupathie est assez commune chez les chiens car ce sont des animaux à l’ouie très développée et c’est bien connu que les mystères du mal de mer sont contenus dans l’oreille interne. Voilà ce qu’apprend le commissaire d’un viel homme nommé Shrewbury avec qui il sympathise rapidement et qui l’invite à sa table le soir même. Ce dernier lui présente ses amis : le Père Jean Brullère et le Docteur Spengler anthropologue à Berlin-Ouest. S’ensuit une conversation dont le sujet est la théorie de l’évolution. Vaste programme !

Le lendemain, suite à un incident technique sur le bateau, les passagers sont débarqués sur une île pour une petite expédition qui va mal tournée. Mr Shrewbury va être tué, écrasé par un arbre. En deux temps trois mouvements, le commissaire mène son enquête et arrête le coupable : un petit singe qui tient une hache à la main. Et c’est là que tout va se compliquer : le coupable doit-il être considéré comme un homme ou comme un singe ? Après bien des tribulations et des pressions de la part des uns et des autres, le commissaire Crémer tranchera dans l’intérêt de tous. Les vacances du commissaire Crémer avaient plutôt bien commencées hormis son chien qui vomit tout le temps et s’annonçaient calme mais c’était sans compter sur sa rencontre avec le docteur Shrewbury et ses amis dont les discussions donnent mal à la tête et une avarie sur le bateau qui va le pousser à aller se promener sur cette île où tout va se précipiter .... Après la théorie, la pratique ou après la discussion sur la théorie de l’évolution, voici venir le cas pratique, pas facile à résoudre. Et le débat est relancé ! De tout temps, l’homme s’est posé la question de savoir qui il est, d’où il vient et où il va .... A la question d’où il vient, deux théories s’opposent : le créationnisme et la théorie de l’évolution de Darwin dont on retrouve les dignes représentants avec le prêtre et l’anthropologue. Mais tout va prendre une autre tournure après l’arrestation de cet homme-singe. Crémer va se trouver face à un problème de conscience qu’il va finir par résoudre de façon à ce qu’il ait le moins de soucis possibles et du coup on s’éloigne un peu du sujet principal pour aborder d’autres sujets comme l’esclavage, la lâcheté et surtout la compromission ... Et oui, personne n’est parfait !

Un peu surprenant, parfois déroutant, souvent drôle, cette Bd pourrait être une bonne entrée en matière pour une réflexion philosophique.... A bon entendeur ....

  • Vandermeulen & Casanave
  • Poisson Pilote

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?