Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Critiques > Romans > Dans le creux de ta main

Dans le creux de ta main

mercredi 16 juillet 2008, par Françoise Bachelet

Marie et Baptiste se rencontrent et c’est le coup de foudre ! Oui mais voilà, Marie est une femme très occupée par son nouveau job à responsabilités et ses deux enfants. Baptiste, lui, est un chef d’orchestre célèbre et bien en vue ! Ils vont donc mettre en pratique l’adage qui dit que pour vivre heureux, il faut vivre cachés, et se retrouver à l’abri des regards, dans des lieux magnifiques, pour des moments hors du temps. Et lorsqu’ils ne peuvent être ensemble, ils s’envoient des textos, façon moderne et rapide de faire savoir à l’autre que l’on pense à lui. Mais cela n’empêchera pas la jalousie et les doutes de s’installer puis dans avoir confirmation via un magazine « People ». S’ensuivra l’oubli, pas toujours facile .... Et puis l’envie malgré tout de le revoir une dernière fois.

La passion amoureuse est un sujet somme toute assez classique et qui n’a pas fini de faire couler de l’encre mais ici quelque chose vous interpelle et vous entraîne dans un monde tout en délicatesse. L’introduction du téléphone portable, objet moderne, bizarrement, permet aux deux protagonistes d’exprimer de façon poétique leurs sentiments via des échanges de textos, un peu comme autrefois on écrivait des poèmes ou des lettres à l’élu(e) de son coeur. Evidemment, ce roman assez court peut se lire rapidement mais ce serait dommage car il faut prendre le temps de savourer le choix des mots chargés d’intensité et d’émotion, leur rythme et leur sonorité. Tout est volupté ! Il suffit de se laisser emporter.

  • Michèle Reiser
  • Albin Michel

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?