Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Critiques > Romans > Des vacances inoubliables

Des vacances inoubliables

mercredi 6 février 2008, par La Livrophile

Chloé et Philip sont un couple anglais sans histoires, parents de deux jeunes garçons, Sam, seize ans, le fils que Chloé a eu alors qu’elle n’avait que vingt ans, et Nat, huit ans, qui suit tout ce que fait son grand frère. Elle est couturière, il est banquier, ils traversent une passe très difficile, et saisissent comme une aubaine l’offre d’une amie de Chloé, Gérard, qui leur propose de profiter de sa maison andalouse pendant une semaine complète.

Amanda et Hugh sont tout l’opposé de Chloé et Philip. Hugh est l’homme qui fait et défait des entreprises et définit la stratégie commerciale de sa boîte, Amanda, sophistiquée jusqu’au bout des ongles, s’occupe à plein temps de leurs deux filles, Octavia et Béatrice, deux fillettes qui n’ont pas six ans. Alors qu’il a retrouvé par hasard un ancien camarade de collège, Hugh se voit proposer, au cours d’un déjeuner de retrouvailles, une semaine de vacances dans une grande propriété située en Andalousie. Ni une, ni deux : Amanda engage une baby-sitter pour s’occuper des filles, pendant que Hugh et elle-même prendront des vacances bien méritées, et elle en profite pour faire entreprendre de grands travaux de décoration dans leur maison de Londres.

Aucun des deux couples ne s’attends à devoir cohabiter pendant une semaine avec des étrangers et leurs enfants (et une baby-sitter fantasque, qui compte autant de piercing que de tatouages). D’autant plus qu’apparemment, Hugh et Chloé ne semblent pas si étrangers l’un à l’autre que cela...

Un quiproquo initial, des personnages opposés mis en cohabitation, des adolescents et de jeunes enfants, une baby-sitter au sens de l’humour particulier... Tout est mis en place pour une comédie classique, qui promet de bien nous amuser. Et en effet, l’auteur y parvient très bien, faisant réagir les personnages comme on s’y attend, ajoutant un soupçon d’érotisme pour saler l’ensemble, révélant petit à petit des secrets qui rongent bien des cœurs et des mémoires, et permettant aux adultes de découvrir la vérité par la bouche d’enfants qui sont, d’après leurs parents, totalement innocents et ignorants des problèmes familiaux.

Mais l’intrigue met du temps à se dérouler, cela ne va pas sans mal, et même si l’on soupçonne le véritable motif de la mise en présence de ces deux couples apparemment opposés, l’auteur prend plaisir à nous faire languir et à attendre la presque fin du roman pour nous le révéler, ainsi qu’aux personnages. Et cela marche très bien : nous sourions de voir les situations explosives, les fraternisations inattendues, les catastrophes, les réconciliations, les rencontres, les commentaires et interventions de la baby-sitter (souvent ponctués par son irritant « Je plaisante ! »), et également du dénouement final, de la façon dont se déroulent les choses, et de la leçon qui sera finalement assenée au petit plaisantin qui a voulu faire de ces vacances de rêve un séjour de cauchemars...

Le roman se lit vite, le style est très agréable, et on se laisse facilement prendre par les péripéties, même si elles ne sont pas toujours inattendues. On attend impatiemment la fin pour savoir comment tout cela va se résoudre. On ne peut qu’admirer aussi les décisions prises par les uns et les autres, ou du moins leur façon de voir le bonheur, et de prendre la vie comme elle vient, voire même de se remettre en question, et prendre leurs vies sur de nouvelles bases. En bref, un roman sympathique, à lire sur la plage pendant des vacances tout ce qu’il y a de plus ordinaires !

  • Madeleine Wickham
  • Pocket

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?