Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Critiques > Jeunesse > Emily Brown et la chose

Emily Brown et la chose

samedi 4 octobre 2008, par Sarah Chelly

Emily est une petite fille comme les autres qui, après une journée sûrement épuisante, se couche comme tous les enfants en compagnie de son lapin gris Stanley. Mais les deux compères se trouvent vite perturbés par des bruits de plus en plus bizarres les uns les autres : splash, sploch,gloup, glurp, kof, scratch ! Mais que peut-il bien se passer dans cette maison, et surtout à pareille heure !?

En fait, ce qui les empêche de dormir est une « chose », qui passe la nuit à les réveiller pour telle ou telle raison. Personnage capricieux, elle a tantôt faim, ou alors elle est malade, ou encore elle a perdu son doudou...

La petite fille et son lapin, tels de bon samaritains, viennent au secours de la bête, mais ce n’est qu’à la fin du livre qu’on découvre la véritable raison de tout ce cirque : la chose a peur la nuit ! Mais le comble, c’est qu’elle a peur de ...« la chose » !!!

L’ironie de l’histoire, c’est que c’est Emily, qui n’est qu’une enfant, qui la console de ses angoisses ! En bref, le monde à l’envers !

En vérité, ce qui devrait être un monstre terrifiant n’est qu’une charmante, sympathique et gentille créature.

Comme dans tous les livres destinés aux plus jeunes, ce petit album contient bien sur un message à transmettre à notre progéniture : il ne faut vraiment pas se fier aux apparences...

Aussi, il sera idéal pour rassurer les enfants avant le coucher. Comme l’héroïne, ils n’auront alors aucune raison d’avoir peur lorsque les lumières seront éteintes...

  • Cressida Cowell et Neal Layton
  • Casterman

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?