Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Critiques > Romans > Hindenburg Les cendres du ciel

Hindenburg Les cendres du ciel

lundi 13 juin 2011, par Georges Fernandes

Que peut-il être le lien entre un vieux indien qui se trouve à la fin de sa vie, au fin fond d’une grande foret du nord Canadien, un jeune anarchiste Espagnol qui prend les armes pour se battre contre Franco, une belle jeune Française, prostituée et escroc, une aristocrate Italienne qui vit dans un couvent en attente de son entrée dans les ordres religieux, et un allemand de métier architecte qui travaille pour l’intérieur de l’Hindenburg sous le joug des Nazis ? C’est l’Américaine Diane Hunter qui va le leur faire découvrir. Ils sont tous parents d’Ahota l’indien et de par ce fait ils ont tous en eux un pouvoir, qu’ils ne maitrisent pas mais qui peut sauver le monde des griffes du Nazisme. L’américaine a comme mission de tous les retrouver et de les convaincre de rejoindre le vieux indien avant qu’il ne décède. Un voyage dans une Europe d’apparence républicaine mais qui en coulisse est déjà fasciste.

Les auteurs, Ordas et Cothias, ont su réaliser un mélange de fait historique, de suspense et de science-fiction. Le pire, c’est que l’on arrive à y croire, c’est si bien écrit que l’on suit avec plaisir les divagations des auteurs qui nous entraînent dans un monde de sciences occultes et de meurtres à presque toutes les pages. Ils ont su mettre chaque choses à petites doses, suffisamment pour ne pas trop partir dans le fantastique tout en gardant un pied dans le réalisme. Les horreurs du Nazisme suffisent à eux-mêmes pour suivre l’aventure des personnages et avoir envie de leurs réussites. Le dirigeable Hindenburg est le fil qui suit le texte du roman. Le mystère de son accident, qui le détruisit, sert une fin passionnante qui laisse une ouverture possible sur d’autres aventures.

  • Cothias & Ordas
  • Grand Angle

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?