Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Critiques > Société > La littérature en péril

La littérature en péril

mardi 24 février 2009, par Thibault Bonnafoux

Difficile de trouver un titre plus lourd de sens que celui donné par Tzvetan Todorov à ce pamphlet consacré à la littérature. Dans les premières pages, il affirme que c’est plus précisément l’enseignement de celle-ci qui est coupé du monde dans lequel on vit :

« La connaissance de la littérature n’est pas une fin en soi, mais avec des voies royales conduisant à l’accomplissement de chacun. Le chemin dans lequel est engagé aujourd’hui l’enseignement littéraire, qui tourne le dos à cet horizon (« Cette semaine on a étudié la métonymie, la semaine prochaine on passe à la personnification »), risque, lui, de nous conduire dans une impasse – sans parler de ce qu’il pourra difficilement aboutir à un amour de la littérature. »

La critique des journalistes et les écrivains eux-mêmes ont développé trois tendances, que l’historien et philosophe décrit comme une profonde mise à mal de la littérature, que sont le formalisme, le nihilisme et le solipsisme littéraire. Ces notions imposent une césure importante entre la réalité, le monde qui nous entoure, et ce fameux « moi ». Et justement ce manque de repère n’est pas pour plaire au plus grand nombre selon l’auteur, puisque si nous aimons les livres, c’est avant tout pour donner un sens à notre vie.

« Si je me demande aujourd’hui pourquoi j’aime la littérature, la réponse qui me vient spontanément à l’esprit est : parce qu’elle m’aide à vivre. Je ne lui demande plus tant, comme dans l’adolescence, de m’épargner les blessures que je pourrais subir lors des rencontres avec des personnes réelles ; plutôt que d’évincer les expériences vécues, elle me fait découvrir des mondes qui me placent en continuité avec elles et me permet de mieux les comprendre. »

Si les exemples et arguments sont toujours clairs et précis, l’on a parfois des difficultés à imaginer le retour d’une approche plus existentielle dans les livres étant donné l’époque dans laquelle nous vivons.

  • Tzvetan Todorov
  • Flammarion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?