Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Critiques > Fantastique / Science-fiction > La porte des Anges t2 la quatrième clé

La porte des Anges t2 la quatrième clé

mardi 1er juillet 2008, par La Livrophile

La fin de l’année scolaire approche, Jean-Baptiste, depuis ses aventures au mois de novembre, a fait d’énormes progrès, surtout en histoire, et est assez confiant pour la fin de l’année. Mais certains de ses camarades ne comprennent pas qu’il soit ainsi passé de la queue à la tête de la classe, et cela les embête.

Mais depuis ses aventures automnales, Jean-Baptiste est de plus en plus souvent la proie de cauchemars, qui lui montrent toujours la même chose : l’Adversaire veut le tuer, de ses propres mains, et a chargé un homme de confiance de l’amadouer, de gagner sa confiance, et de le lui livrer... Jean-Baptiste en vient à soupçonner tout le monde : Lucie et son parrain, le père qu’il vient de retrouver, ou la soeur de ce dernier, ou son mari, ou ses camarades de classe... Qui est le traître ?

Il sait seulement qu’il doit retrouver un clou, un clou maudit, le quatrième clou de la Croix, que le Roi des Gitans a dérobé quand il les a forgés, et que l’Adversaire veut récupérer à tout prix. Sur les traces de cette relique, Jean-Baptiste va voyager dans le temps et dans l’espace, passant de la Rome moderne à la Rome antique, au temps du Grand Incendie et des grandes persécutions néroniennes...Un second tome qui tient ses promesses : suspense, paranoïa, de grandes questions, une reconstitution historique haletante, des faits réels... Bref, à la hauteur du premier tome !

Evidemment, les amateur d’Harry Potter seront une nouvelle fois déçus par ce pâle reflet de la célèbre saga, car ils y retrouveront des ficelles qu’ils connaissent déjà, par exemple la prophétie qui concerne le jeune héros. Mais est-ce bien grave ? Car il y a d’autres aspects dans ce roman, que l’on ne retrouve pas dans Harry Potter.

Cette fois encore, les lecteurs retrouvent un univers qu’ils commencent à bien connaître, le monde angélique, et ses personnages décalés ; le roman vaut le détour par les situations comiques que des Anges mettent en place. La parodie va toujours bon train (que dire de l’ange Pasrel, par exemple ?), les jeux de mots sont pour certains assez subtils, et on rit souvent à lire la description de ce monde à part. On voit aussi naître une grande interrogation sur la façon dont les humains perçoivent les anges, et les représentations de l’esprit en général.

Mais la grande question que pose ce deuxième tome de la série, c’est celle du mensonge : pourquoi ment-on ? A quoi cela nous sert-il ? Quelle utilité pouvons-nous en tirer ? Les effets en sont-ils positifs ou négatifs ? Bref, un roman qui amène le jeune lecteur à réfléchir, une nouvelle fois, sur un aspect courant de l’Humanité, et à se poser les bonnes questions. On voit un personnage en proie au doute, amené à soupçonner tout le monde, à ne faire confiance à personne. Et à sa suite, nous ne savons plus à qui nous fier, qui est bon et qui est traître dans son entourage. Quelques indices sont présents, dispersés dans le récit, mais ils sont subtils, et j’ai mis du temps avant de comprendre qui pouvait bien être celui qui amènerait Jean-Baptiste à l’Adversaire.

Et vous, serez-vous capables de déceler le traître avant Jean-Baptiste ?

  • Michaël Dor
  • Médiaspaul

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?