Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Critiques > Biographies > La rage au cœur

La rage au cœur

vendredi 18 juillet 2008, par Françoise Bachelet

Ingrid Betancourt est enfin libre ! Comment, pourquoi, grâce à qui, peu importe. Le principal c’est qu’elle soit libre. A cette occasion, son livre « La rage au cœur » , publié en 2001 avant son enlèvement le 23 février 2002 par les Forces Armées Révolutionnaires de Colombie ( les FARC) a été réimprimé et est donc à nouveau disponible.

Dans son livre, Ingrid Betancourt nous explique son combat et ses années de lutte contre la corruption du pouvoir lié aux cartels de la drogue. On y découvre son parcours politique qui semble une évidence lorsque l’on sait que son père fut ministre de l’Education puis ambassadeur de Colombie à l’Unesco et sa mère députée et conseillère de Luis Carlos Galan, candidat à la présidence, assassiné en 1990. C’est à cette époque, qu’après avoir fait Sciences Politiques à Paris, elle décide de retourner vivre en Colombie et de s’impliquer dans la vie politique. Elle n’aura de cesse depuis de dénoncer tous les abus dont son pays souffre.

Ce livre très bien écrit, se lit d’une traite. On ne décroche pas tant ce récit est poignant, envoûtant et intéressant à bien des égards. A travers ce témoignage, on découvre non seulement le parcours professionnel d’Ingrid Betancourt, sa personnalité, son combat malgré les menaces envers sa famille et les tentatives d’assassinats envers elle mais aussi l’histoire et la vie au quotidien du peuple colombien.

A lire de toute urgence pour apprendre et mieux comprendre qui est cette femme formidable !

  • Ingrid Betancourt
  • Pocket

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?