Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Critiques > BD > Le Petit Père des Elfes

Le Petit Père des Elfes

mercredi 24 avril 2013, par François Membre

Le Petit Père des Elfes

La guerre fait rage et les Orcs menés par les Ombres envahissent le royaume des nains. Le salut est dans la fuite pour Alisa l’elfe et ses deux compagnons nains, Tuldun, baroudeur né est âpre au gain tandis qu’Igmar l’archiviste myope est plus porté à se servir de sa cervelle que de ses muscles. Le trio possède une puissante relique qui ne doit pas tomber entre les mains de l’ennemi et Alisa révèle à ses compagnons que Igmar est lié à cette relique mais celle-ci appartient à Tuldun qui refuse de se séparer de l’objet sans une importante compensation financière. Et les Orcs approchent...

Lorsqu’un genre littéraire comme l’héroic fantasy se retrouve coincé entre « Conan le barbare » de Robert E. Howard et « le Seigneur des anneaux » de J.R.R. Tolkien, il est difficile de se démarquer et les adaptations cinématographiques des ouvrages précités n’arrangent rien. Pourtant, ici, les auteurs réussissent à tirer leur épingle du jeu en livrant un scénario original (sans excès) et se permettent quelques pointes d’humour très noir comme la partie de golf avec des têtes. Si la réussite du récit tient par la qualité et le caractère des trois personnages principaux, il faut dire aussi que le dessin agréable avec une mise en couleurs harmonieuse et élégante tient aussi une bonne place dans la séduction de l’ouvrage.

Les Rois forgerons, tome 2, Le Petit Père des Elfes, Nicolas Jarry & Treigis.

  • Nicolas Jarry & Treigis
  • Editions Soleil

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?