Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Critiques > Policiers > Le Quadrille des Maudits

Le Quadrille des Maudits

vendredi 25 mai 2012, par François Membre

Novembre 1919. Toujours sans nouvelle de sa maîtresse Elsa, partie brusquement soutenir la révolution russe, la vie continue pour l’inspecteur de police François-Claudius Simon. La routine habituelle de sa vie de flic est pourtant brisée plusieurs fois. L’abbé Malvieux, qui veilla sur son enfance orpheline, vient de rendre son dernier soupir. Dans ses papiers, François-Claudius trouve des documents qui le renvoient à la mère qui l’a abandonné. Cette mère que l’abbé voulait tant lui faire rencontrer...et qui maintenant, devenue folle est internée

Dans le Paris de l’après-guerre, les choses ne s’arrangent pas. Une grève des ouvriers du livre paralyse les journaux qui ne paraissent pas, les manifestations politiques se succèdent et les élections approchent. Pourtant, le monde a envie de s’amuser. Chaque jour, le cinématographe devient un art de plus en plus populaire. Les épisodes des feuilletons les plus divers envahissent les salles obscures. L’un d’eux, "Les Maudits", une intrigue policière à rebondissements multiples connaît un réel succès auprès du public. Mais un hic se produit quand un assassin se met à reproduire dans la vie réelle les méfaits qui se déroulent sur l’écran. Détail troublant, si les victimes ne se connaissent pas, ce sont toutes des femmes blondes qui, de près ou de loin, touchent le milieu du cinéma. L’enquête de François-Claudius va l’amener à s’intéresser de près au monde animé des studios de Vincennes, où l’usine à rêves ressemble de plus en plus à une fabrique de crimes en série...

Une intrigue policière solidement charpentée

Après "La Valse des gueules cassées" (2010) et "Le Bal de l’

  • Guillaume PR
  • NiL

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?