Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Critiques > BD > Le piège ouzbek

Le piège ouzbek

samedi 16 février 2013, par François Membre

A Belfast, Cynthia-Ann O’Higgins reçoit un étrange coup de téléphone lui demandant si son compagnon Stéphane Clément se trouve en Asie Centrale. Au même moment, à Termez, dans une base américaine située à la frontière ouzbeko-afghane, les services de renseignements de l’Oncle Sam s’interroge sur Stéphane Clément. Celui-là même qui a été extrait par un couple russe de la carcasse d’une voiture accidentée en pleine campagne ouzbeke...

L’éclatement de l’URSS et l’accession à l’indépendance de ses colonies a créé, au centre de l’Asie, un vaste territoire livré à la corruption, à l’anarchie et aux seigneurs de la guerre. Fidèle à son habitude qui remonte aux années 70, l’auteur joue sur plusieurs registres pour raconter son histoire. Se glissant dans la peau d’un journaliste, Ceppi nous décrit ici un univers impitoyable où le racisme et l’argent roi dominent tout. Mais l’auteur ne se contente pas de dénoncer, les travers géopolitiques des contrées où il fait s’échouer son personnage, il sait aussi jouer de la carte touristique et certains passages sont dignes des Guides bleus.

Entre djihadistes, trafiquants de drogues, maffia et des ONG pas très claires, une fois de plus, Ceppi fait passer de sales moments à son héros. Mais, par le biais de cette fiction, il révèle une réalité souvent occultée. Il soulève, pour nous, un voile opaque, nous empêchant ainsi de dire plus tard : je ne savais pas !

Du grand art !

Stéphane Clément, tome 13 : Le piège ouzbek, Daniel Cepppi. Le Lombard, 59 pages, 14,45 euros.

  • Daniel Ceppp
  • Le Lombard

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?