Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Critiques > BD > Les Décastés d’Orion

Les Décastés d’Orion

jeudi 5 janvier 2017, par François Membre

Dans le ciel de la planète Orion-XB12557, un vaisseau humain emporte une jeune femme qui est à la recherche d’un autre appareil. Mais le sien est attaqué par un monstre marin titanesque, son astronef est endommagé.

Au même moment, le jeune guerrier Kolhen est surpris en galante compagnie avec une prêtresse qui l’accuse de viol. Le grand prêtre de la cité règle vite le problème : pour son crime, le jeune homme est déchu de sa caste et condamné à l’esclavage. Jeté dans un cachot en attendant de rejoindre le convoi d’esclaves à destination des mines, il rencontre Tryana, une autre décastée. Elle lui dit avoir vu un homme à bord d’un chariot volant et utilise une sorte d’arme de lumière…

Retrouver, même en filigrane, le talent de Julia Verlanger est un plaisir qui ne se boude pas. Celle qui fut une grande dame de la SF française est, pour la troisième fois, mise à l’honneur par les Humanos. C’est sans la trahir qu’Eric Corbeyran insuffle sa patte personnelle dans un scénario de space opera d’une facture assez classique offrant le choc culturel de deux civilisations humaines d’évolution séparée. Comme il se doit le bestiaire local, les mœurs indigènes sont suffisamment exotiques pour autoriser Jorge Miguel à réaliser de superbes images dans un style réaliste. Des saltimbanques, des pirates, des combats, des trahisons, des magouilles sont évidemment au menu des ces 48 pages qui se lisent d’une traite, presque trop vite…

Du classique mais vivant et bien rythmé.

Les Décastés d’Orion, tome 1

  • Corbeyran et Jorge Miguel d’après un récit de Julia Verlanger
  • les Humanoïdes Associés
  • 48 pages
  • 13,95 €
  • 9782731668230

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?