Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Critiques > Romans > Les aventures de Saint-Tin

Les aventures de Saint-Tin

vendredi 16 octobre 2009, par François Membre

Avouons le tout de suite les trépidantes aventures de Saint-Tin et de ses partenaires nous rappellent furieusement celles commises par un certain Georges Remy (dessinateur belge décédé en 1983). Il y a ici comme un soupçon de parodie dans l’air.

Reporter free-lance, Saint-Tin est toujours accompagné de son ami Lou, un perroquet bavard et libidineux. Autour de lui naviguent des personnages haut en couleurs comme le capitaine Aiglefin, éclusier en retraite, descendant de Russes blancs il est doté d’une grande capacité à écluser les alcools forts. Mais l’on trouve aussi les Siamois Yin et Yang, d’étranges agents secrets adeptes du déguisement, ou encore le professeur Margarine cryptozoologue et chercheur de civilisations disparues et d’autres comparses fortement typés eux aussi...

A l’heure actuelle, cinq volumes sont parus sur les vingt trois annoncés par l’éditeur. Le premier, puisqu’il n’est pas toujours déconseillé de commencer par le début, s’intitule «  Le Crado pince fort ».

L’intrigue ? Alors qu’il rentre chez lui, le journaliste Saint-Tin vient à la rescousse d’un clochard asiatique agressé par plusieurs hommes patibulaires. Mauvaise idée, lui aussi héritera de quelques gnons. Quand il reprendra connaissance, il apprendra qu’un autre clochard nippon a été assassiné mais ce n’est pas tout... dans sa poche, il va découvrir un appel au secours écrit par Carla B. Carla B. pour notre journaliste, il ne peut s’agir que de la femme du président qui aurait fait une fugue lors d’un voyage au Maroc.

Accumulant les indices et les jeux de mots, l’auteur va nous trimballer dans une visite du Maroc dont l’aspect touristique est évacué par une action échevelée. Trafic de drogue, contrebandes diverses sont au cœur de cette intrigue d’aujourd’hui

Ces premiers volumes, fortement jouissifs, sont écrits dans un style expressif et truculent inspiré des délires imagés de San Antonio. Mais rien de surprenant puisque Gordon Zola, le père de la série, la présente comme « des romans d’aventure, d’exotisme et surtout d’humour ; des tonnes de clins d’œil complice ». Et les clins d’œil ne manquent pas que ce soit envers la BD, les romans ou le cinéma. Tout le monde s’y retrouve avec bonheur pour le plaisir du lecteur qui cherche à les dénicher tous.

Conçue plus particulièrement pour les amateurs d’une bande dessinée dont le héros, un journaliste en pantalon de golf et coiffé d’une houppette se promène dans le monde accompagné d’un fox-terrier blanc, ces ouvrages vont au-delà de la simple parodie et réintègrent l’actualité sous un aspect comique. Une lecture qui devrait plaire à tous les âges.

Ajoutons que les premiers volumes condamnés pour "parasitisme" par le tribunal par le Tribunal d’Evry ne sont pas interdits à la vente et que « Les Poils mystérieux et « L’Ire noire », sont annoncés pour paraître prochainement.

  • Gordon Zola
  • Le Léopard démasqué

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?