Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Critiques > Société > Les tribulations d’une caissière

Les tribulations d’une caissière

samedi 9 août 2008, par Françoise Bachelet

On savait déjà que le métier de caissière en grande distribution ou plutôt d’ « hôtesse de caisse » puisque c’est comme cela qu’il faut maintenant les appeler n’était pas facile mais là, on en prend vraiment conscience en partageant le quotidien d’Anna Sam, 28 ans, titulaire d’un DEA en littérature , qui pour se payer ses études puis tout simplement parce qu’elle ne trouvait pas un autre job, a exercé pendant 7 ans ce métier souvent dénigré.

Coté face, la partie émergée de l’iceberg, celle que nous connaissons déjà : les clients. De toutes sortes. Les lève-tôt qui attendent avec impatience l’ouverture, les retardataires qui arrivent trop tard mais qui espèrent quand même qu’on va rouvrir le magasin rien que pour leur faire plaisir, ceux qui n’ont pas fini de remplir leur caddie alors qu’on leur demande gentiment de se diriger vers les caisses et qui continuent leurs courses, les accros du portable qui ne vous disent ni bonjour ni au revoir puisqu’ils sont en pleine conversation, les clientes qui n’achètent que les produits en promo et qui ont besoin d’un ticket par article pour se les faire rembourser, les dragueurs, les râleurs, le client qui passe à la caisse moins de 10 articles alors qu’il en a beaucoup plus et j’en passe et des meilleurs !

Coté pile, l’envers du décor : les temps de pose chronométrés, la salle de repos à des kilomètres des caisses et qui ne ressemble à rien, sans doute pour vous donnez envie de retourner travailler plus vite, l’entretien du tapis roulant, le calcul de la caisse, le port d’un uniforme rarement beau qui de plus gratte et fait transpirer, les plannings jamais les mêmes, les mi-temps imposés, les classements de performance pour être "la meilleure caissière de la semaine" ( non ce n’est pas une blague !) et cerise sur le gâteau : demander devant les clients qui attendent l’autorisation pour aller aux toilettes ....

Ce livre est drôle, incisif, mais jamais méchant. L’étude des clients est vraiment très réaliste et nous en apprend sur le monde dans lequel nous vivons et sur la nature humaine. Les anecdotes et certaines situations paraissent invraisemblables et pourtant elles sont authentiques ! Bref, ce livre se lit facilement et offre au lecteur un bon moment de détente et de lecture.

  • Anna Sam
  • Stock

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?