Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Critiques > Société > Livre : Signes d’identité

Livre : Signes d’identité

dimanche 14 décembre 2008, par Sarah Chelly

L’identité, voilà une question bien philosophique... et existentielle...

David Le Breton, sociologue, est un spécialiste de la question. Dans ce nouvel ouvrage, il tourne sa réflexion vers le corps et ses rites de modification.

Qu’est-ce qui nous pousse à changer ce qui nous est donné à l’état brut par la nature ? Il tente de nous expliquer l’acheminement psychologique et sociologique qui nous amènent à nous tourner vers ces deux processus à la mode que sont le tatouage et le piercing.

Instrument qui servirait à se « fabriquer une identité », le tatouage est pourtant prohibé par les principales religions monothéistes, et a longtemps été l’apanage des marins et des militaires.

Pire encore, il était associé aux marginaux, et aux détenus, ce qui lui a bien sur valu une très mauvaise réputation.

L’auteur nous fait ensuite entrer dans la nouvelle aire : cette pratique est en effet désormais rentrée dans les mœurs, comme un moyen non pas de se différencier mais de s’affirmer.

Qu’est-ce qui pousse donc une personne « normale » à se faire un tatouage ou un piercing ? Grave décision comme façon de franchir un cap, ou cou de tête irréfléchi ? Cela sert-il à se rapprocher ou à se distancier des autres ?

Pour rendre le sujet plus intéressant encore, l’auteur s’intéresse ensuite au rapport à la douleur. Pourquoi aller se faire souffrir volontairement ? Cela fait -il partie intégrante du rituel ?

En fait, l’auteur pose autant de questions importantes, et nous livre autant de réponses que l’on vous laissera le loisir de découvrir...

Après avoir exposé le tableau, David Le Breton expose les raison subjectives : c’est aussi lié à la mode. Et cette pratique peut être poussée à l’extrême par certains, jusqu’à devenir une passion.

Mais surtout, est-ce un rite de passage ? Se fait-on un tatouage ou un piercing pour changer d’existence individuelle ? Ou pour appartenir à un groupe ?

Le corps, l’identité,la notion d’appartenance sont donc les thèmes qui ressortent principalement de cet ouvrage , et il nos amène à nous poser des questions sur ce qui nous définit, fait que l’on existe.

Pour certains, un tatouage ou u piercing constitue donc un véritable signe d’identité...

  • David Le Breton
  • Editions Métailié Traversées

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?