Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Actualités > Mort d’Alain Robbe-Grillet, "pape" provocateur du "nouveau roman"

Mort d’Alain Robbe-Grillet, "pape" provocateur du "nouveau roman"

mardi 19 février 2008, par Françoise Bachelet

Alain Robbe-Grillet , écrivain et cinéaste provocateur considéré comme "le pape du nouveau roman " ( courant littéraire en vogue dans les années 1950-1960 qui rejette la forme romanesque traditionnelle pour opérer "une révolution du regard"), est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l’âge de 85 ans au Centre hospitalier universitaire de Caen, où il avait été admis durant le week-end pour des problèmes cardiaques., a-t-on appris auprès de l’Académie française, où il avait été élu en mars 2004.

Né le 18 août 1922 à Brest, ingénieur agronome de formation, conseiller littéraire des Editions de Minuit, il se consacre à partir des années 1950 aux recherches novatrices sur l’écriture. Il est l’auteur d’une vingtaine de livres dont les plus célébres sont "Les gommes" (1953), "Le voyeur" (1955), La Belle Captive (1976), qu’il porta lui-même à l’écran, La reprise (2001) et le dernier "Un roman sentimental" (automne 2007) paru enveloppé d’un plastique qui empêchait de le feuilleter en librairie. Ce qui finalement n’était pas une si mauvaise idée que cela lorsque l’on sait que ce livre n’est pas à laisser à la portée de tous...

Il est à noter qu’il avait été élu en mars 2004 à l’Académie Française mais qu’il n’y a jamais siégé.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?