Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Critiques > Santé > Neuvaine pour guérir de la dépression

Neuvaine pour guérir de la dépression

samedi 9 février 2008, par Françoise Bachelet

Cet ouvrage est né de l’association de deux hommes très célèbres au Brésil, l’un est le Dr Roque Savioli , éminent cardiologue de l’InCor, l’Institut du Cœur, à Sao Paulo, l’autre est le Père Antonio Maria Borges, prédicateur, chanteur et animateur d’émissions à la télévision.

Le premier, ayant observé que plus de la majorité de ses patients qui se plaignaient de problèmes cardiaques étaient en proie à des crises existentielles et que donc la douleur physique masquait une douleur plus profonde et plus radicale, celle du mal-être, en a conclu que l’homme est une entité « corps-âme-esprit » et que la guérison passe par l’approche de ces trois niveaux. C’est pourquoi il a fait appel au Père Antonio Maria Borges pour qu’il rédige la neuvaine que vous trouverez dans le dernier chapitre de cet ouvrage et qui a été conçue comme la neuvaine « Marie qui défait les nœuds ».

Ce mal-être, osons le dire a pour nom la dépression. Considérée comme la maladie de ce début de siècle, c’est la pire des maladies qu’il soit car elle s’insinue petit à petit, déclenche d’autres affections et/ou aggrave des pathologies telles que le diabète, l’insuffisance cardiaque, l’hypertension artérielle et favorise la prise de poids !

Le but de cette neuvaine est donc d’apprendre à gérer 3 choses : l’anxiété en lien avec l’avenir, la tristesse et la mélancolie en lien avec le présent et la culpabilité en lien avec le passé afin de permettre la libération des nœuds psychiques inconscients et d’ouvrir les vannes à la guérison intérieure.

Cet ouvrage, accessible à tous, est très bien écrit. Dans un langage simple, il nous explique ce qu’est la dépression et nous propose un test à faire (chapitre 3) pour savoir où on en est avec elle. On y trouve également la définition de la neuvaine, un mode d’emploi et quelques conseils pour l’utiliser (rien de compliquer au contraire !) ainsi que de nombreux témoignages la concernant, il faut dire qu’elle a eu un retentissement extrêmement important au Brésil. Et ce qui est bon pour les uns peut l’être aussi pour les autres !

  • Père Antonio Maria Borges & Dr Roque Savioli
  • Presses de la Renaissance.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?