Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Critiques > Biographies > Pour X raisons

Pour X raisons

mercredi 12 septembre 2007, par Françoise Bachelet

Ce livre nous parle de l’adoption mais du point de vue de celui qui a été adopté et il se révèle être ni plus ni moins qu’une quête d’identité et un combat contre l’accouchement sous « X ».

La quête des origines est la principale quête de l’humanité. Pour tous ceux qui n’ont pas été adoptés, il est facile de poser des questions à leurs parents et d’obtenir des réponses mais pour les autres ? Comment peuvent-ils savoir qui ils sont alors qu’ils ne savent pas d’où ils viennent ? L’impossibilité de savoir qui sont leurs parents biologiques et pourquoi ils ont été abandonnés provoque chez eux une souffrance morale immense qui ne s’arrêtera que lorsqu’ils auront découvert la vérité.

Sébastien Trotoux nous raconte d’abord son enfance et son adolescence avec ses parents adoptifs ( sa mère, son père puis son beau-père) et ses demi-frère et sœur en Bretagne.

Puis soudain, c’est la naissance d’un mal être et d’un besoin de savoir qui il est vraiment.

Alors commencent les démarches auprès des divers services sociaux et administratifs dont la DDASS de la ville de Nice où il a vu le jour. Et avec elles une succession de périodes d’espoir puis d’abattement. Tout est si compliqué, pour obtenir le moindre renseignement, il faut écrire une lettre et s’armer de patience avant d’obtenir une réponse qui n’est pas forcément celle que l’on attendait ! Cherche-t-on à lui cacher la vérité ? Pourquoi la CADA refuse de lui révéler l’identité de sa mère ? Avec le peu d’informations qu’il arrivera à collecter et l’aide de nombreuses personnes telles que Mesdames B, K et H , de sa mère adoptive, Marie Chantal, très attentive et impliquée, de Cristina sa petite amie, d’ Henriette sa tante qui servira d’intermédiaire et le soutien de l’association CADCO, il finira par retrouver cette mère biologique, l’approcher à son insu et finalement la rencontrer. Cette rencontre sera comme une seconde naissance, cette femme posera d’instinct des questions de mère, finira par reconnaître les faits et les choses se mettront en place petit à petit.

D’une écriture simple et vraie, ce livre soulève un problème qui quand on en prend conscience laisse un goût amer de révolte. Evidemment, les mères qui accouchent sous « X » ont droit au respect de l’anonymat mais quand on voit les conséquences que cela peut avoir par la suite sur ces enfants, il devient urgent de trouver une solution à ce problème car ces enfants ont eux aussi le droit de savoir d’où ils viennent et qui ils sont.

A noter l’action de l’association CADCO créée en 1992 qui organise tous les 3 mois un café débat dans un bistrot parisien afin que se rencontrent ceux qui sont dans la même quête et de répondre aux questions qu’ils se posent .

Un livre qui ne laisse pas insensible.

  • Sébastien Trotoux
  • Société des Ecrivains

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?