Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Actualités > Simone de Beauvoir aurait fêté ses 100 ans cette année !

Simone de Beauvoir aurait fêté ses 100 ans cette année !

mercredi 9 janvier 2008, par Françoise Bachelet

Née le 9 janvier 1908, Simone Lucie Ernestine Marie Bertrand de Beauvoir, issue d’un milieu aisé et catholique, est l’aînée d’une famille de deux enfants. À l’adolescence, elle devient athée et veut consacrer sa vie aux études et à l’écriture. Elle obtient de nombreux diplômes : licences de littérature, grec, latin, philosophie, mathématiques... Mais elle apprécie plus particulièrement la philosophie et entre à la Faculté des Lettres de l’Université de Paris où elle rencontre Jean Paul Sartre. Elle obtient son agrégation en 1929 à l’âge de 21 ans et enseigne cette matière jusqu’à la publication de son premier livre « L’invitée » en 1943 qui sera suivi " Le sang des autres" en 1945.

Dès 1947, elle voyage à travers le monde. En 1949, elle publie « Le Deuxième Sexe » qui se vend à plus de 50 000 exemplaires dès la première semaine et qui deviendra l’ouvrage de référence du mouvement féministe mondial. En 1954, elle obtient le Prix Goncourt pour son roman « Les mandarins » dont le sujet est la vie d’un groupe d’intellectuels français au lendemain de la seconde guerre mondiale. En 1958, elle s’attaque à sa biographie en écrivant " Mémoires d’une jeune fille bien rangée" dans lequel elle décrit les préjugés du milieu bourgeois. En 1964, elle publie « Une mort très douce » qui retrace la mort de sa mère et qui aborde des sujets tels que l’acharnement thérapeutique et l’euthanasie.En 1968, paraît " La Femme rompue". En 1971, elle assure la direction du journal « Les Temps modernes » qu’elle a fondé avec Sartre, Raymond Aron, et Boris Vian entre autres. Le but de ce journal est de faire connaître l’existentialisme à travers la littérature contemporaine. Elle s’éteint le 14 Avril 1986 à Paris où elle est enterrée au Cimetière Montparnasse, aux côtés de Jean Paul Sartre.

Philosophe, essayiste, romancière et dramaturge, son nom reste attaché au courant existentialiste et son influence a été décisive dans plusieurs combats féministes dont le droit à l’avortement. Elle est à l’origine du Manifeste des 343. Elle a co-fondé le mouvement Choisir, dont le rôle a été déterminant pour la législation de l’interruption volontaire de grossesse.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?