Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Critiques > BD > Une mansarde à Paris

Une mansarde à Paris

lundi 8 octobre 2007

Marcos et Gloria. Cela pourrait être le titre d’une chanson d’amour.

Ce sont les personnages d’une histoire de rencontre et de perdition.

Marcos retrouve enfin Gloria son éternel amour d’enfance après plusieurs années de disparition de cette dernière.

Il aimerait bien reprendre là où cela n’aurait jamais du s’arrêter, mais cela n’est pas possible pour Gloria qui fait tout pour oublier et pour cacher ce que fut son existence durant sa fuite en avant dans la vie.

Les problèmes d’argent la ramène un instant dans ce qui fut sa honte et d’une certaine manière sa survie.

Cette histoire est celle de tous ceux qui ont connu le grand Amour et qui durant un trop grand temps l’ont perdu. Combien de fois on a rêvé de pouvoir au détour d’un chemin se retrouver nez à nez avec celle ou celui qui a eu et qui aura toujours une place dans notre cœur ? Et si cela devait se passer comment pourrions nous réagir ?

Car les années ont défilé, chacun a fait sa vie avec ses bons et ses mauvais choix...

Marcos est un homme qui ne cache pas son amour devant des convenances et réussit à prouver à Gloria que ce qui compte pour lui c’est elle et non pas ce qu’elle a pu faire.

Sergio Mellia nous donne avec "Une mansarde à Paris" une vraie fraîcheur avec son histoire qui finit bien sans tomber dans l’eau de rose.

Il nous entraîne dans les rues de Paris et sans avoir à nous montrer des lieux connus de tous, il réussit à sortir de son coup de crayon les charmes des rues d’un Paris des années 50 avec un dessin clair et de très belles couleurs.

Si vous n’arrivez pas à comprendre cet album c’est que vous n’avez jamais été amoureux à la folie.

Et c’est bien dommage pour vous.

  • Melia
  • Glénat

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?