Critiques littéraires de livres et BD, actualités de la lecture

Accueil > Critiques > BD > Victor Lalouz T3 La rançon du succès

Victor Lalouz T3 La rançon du succès

samedi 2 février 2008, par Françoise Bachelet

Victor Lalouz porte bien son nom, quelque soit ce qu’il fait ou dise, il est toujours à côté de la plaque. Son principal problème est qu’il est à découvert et ne semble pas bien comprendre les risques qu’il encoure. Il va tout de même essayer de trouver des solutions : demande d’augmentation qu’il n’obtiendra pas, colocation qui ne lui rapportera que 200 Euros par mois. Quand on sait que son découvert s’élève à plus de 5000 Euros, cela laisse songeur .... D’autant plus que ça ne l’empêchera pas de s’inscrire à l’auto-école pour passer son permis de conduire et de se lancer aussitôt à la recherche de sa future voiture qu’il compte bien acheter dans les plus brefs délais ...

Ses séances chez le psy nous laisse perplexe sur sa relation avec ses parents ... Voici d’ailleurs ce que ce dernier dit à propos de sa mère : « Une mère dévorante ne relève pas d’une pathologie individuelle mais d’une dynamique d’ensemble, si votre père n’avait pas quitté le foyer, le lien filial n’aurait jamais été sollicité pour compenser le vide laissé par la rupture du lien conjugal, aussi il se peut que votre mère cherche à établir un nouveau contact pour reprendre avec vous une relation plus modérée. »

Mais tout est bien qui finit bien en tout cas en ce qui concerne son découvert et dans l’immédiat !

Ce n’est pas possible ! Comment peut-on être aussi idiot ?

L’humour et la bêtise sont partout, à chaque page ! Les répliques sont géniales tant elles semblent incroyables ! Ce qui sous-entend que l’auteur est soit un génie, soit qu’il a beaucoup observé la nature humaine et espérons que la personnalité de son héros soit un concentré de tout ce qu’il a pu entendre !

A environ 30 ans si mes calculs sont bons, Victor Lalouz a un comportement d’adolescent !

Déjà physiquement, il n’a rien pour lui mais dès qu’il ouvre la bouche pour nous faire part de ses réflexions, c’est pire ! Pas étonnant qu’il est du mal avec les filles, je ne le supporterai pas 24h ! Et pourtant cet album se lit d’une traite tellement on a envie de savoir comment il va s’en sortir et quelles inepties il est encore capable de dire ! Et croyez moi, vous êtes loin d’être au bout de vos surprises ! Mais le pire c’est qu’on en redemanderez (presque) ....

  • Diego Aranega
  • Poisson Pilote Dargaud

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?