BD : AlterEgo

CRITIQUES BD

A l’époque où il était flic, Darius Satrapi, a perdu sa femme et son fils dans un accident de voiture. Il s’est assoupi en conduisant. Depuis, il pense à se suicider quand le hasard le met en contact avec la société Winguard qui lui propose de jouer les anges gardiens et de materner certains individus en entrant dans leur vie. A l’issue des tests, Darius est recevable dans la plus basse catégorie, mais il accepte le job. C’est alors que Suzanne Rochant, la mère de Camille, lui fait une contre proposition : un poste supérieur bien payé où il devra prendre en charge deux clients… Pierre-Paul Renders, associé à Denis Lapière, présente ainsi sa nouvelle série : « L’humanité est sous contrôle. Aux quatre coins du monde, six individus sont confrontés à une découverte scientifique d’une portée phénoménale. Sans le savoir, ils détiennent dorénavant notre liberté entre leurs mains !». Dans Darius, qui répond à Camille, le premier épisode, c’est à nouveau le thème des jumeaux qui est mis en avant avec les connections qu’ils ont entre eux. On nage en pleine parapsychologie devenue une réalité pour tous. En fait, la force de l’intrigue, c’est le phénomène lié aux interactions entre certaines personnes nées au même moment. Darius émeut et devient vite attachant. Grâce à leurs traits précis et élégants, les dessinateurs Efa  et Lucas Erbetta illustrent à merveille le récit.

 

Un épisode clé de la série qui vous transporte hors du temps présent. A découvrir d’urgence !

 

Laisser un commentaire