BD : Bjorn Le Morphir

CRITIQUES BD

Hiver 1065, dans le Fizzland, au Nord de l’actuelle Europe. Le chétif Bjorn se découvre Morphir. Le terme Morphir désigne une certaine classe de héros nordiques. Le Morphir se distingue par l’évolution soudaine de son caractère et de ses aptitudes physiques. D’abord peureux et malingre, il se lève un beau jour pour devenir un guerrier d’exception. Après avoir sauvé sa famille, le voici qui a grandi. Bjorn et Ketill, son compagnon, rejoignent la ville de Koy pour y chercher une nouvelle épée. Il essaye son épée avec Svartog. Mais, Svartog brise l’épée de Bjorn et le menace de mort. Puis, il s’enfuit. Personne n’y comprend rien. Svartog revient alors dire à Bjorn qu’il a perdu la tête. Il offre sa vie à Bjorn. Ce dernier décide de l’incorporer à son expédition. Bjorn dévoile à ses compagnons le but de sa mission. Le Roi souhaite que l’on retrouve son fils, le Prince Sven qu’il a dû sacrifier à la Reine des Enfers. Bjorn va-t-il réussir sa mission ? Bjorn le Morphir est d’abord une série de romans jeunesse (cinq à ce jour). Une saga née des histoires que Thomas Lavachery inventait pour son fils. Destinée aux adolescents, l’album regorge de bonnes bagarres et de personnages intriguants, voire inquiétants. Pour l’écrire, Lavachery prétend s’être inspiré des Trois Mousquetaires de Dumas. Mélangeant le fantastique et l’heroic fantasy, l’intrigue à rebondissements ne manque pas de captiver.

 

Une aventure trépidante qui passionnera les ados…

 

Laisser un commentaire