BD : BÜROCRATIKA

Un monde dirigé et gouverné par la bureaucratie. C’est ce que l’on croit déjà vivre. Mais si cette dite bureaucratie venait à prendre le pouvoir, l’officiel, qu’en serait-il de la liberté de penser ou d’aimer ?L’histoire de cet album présente les possibles reflexes de ceux qui prennent le contrôle des autres grâce à des simples formulaires et des directives toutes plus absurdes les unes que les autres. Les formules sont nombreuses : «  Il faut mettre un terme à l’expiration des dates limites », « Briguons l’ambition de parvenir à faire partir les arrivistes qui convoitent la place que j’aspire à prendre », « le déviationnisme nous mènera tout droit dans les méandres d’une voie  indéfiniment sans issue », et je vous en passe et des meilleurs.

Pur projet idéal qui ressemble tend à ceux des fascistes comme des communistes, l’ironie se trouve dans toutes les pages.La confédération paperassière des républiques bureaucratiques n’est -elle pas une copie presque trop conforme de l’Union Européenne et de sa bureaucratie bruxelloise ?A vous de vous faire votre propre opinion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *