BD : Fantic Livre II Nashua

CRITIQUES BD

Alfred, dessinateur de BD, habite un immeuble où il fait connaissance avec sa charmante voisine, Lyzia, flic. Tous deux sont intrigués par une des boîtes aux lettres de l’immeuble au nom de Fantic. Alfred en a reçu mystérieusement la clé. Commence alors une enquête qui va déboucher sur la découverte de bien des secrets… Alfred et Lyzia doivent trouver qui tire les ficelles. Au passage, les deux jeunes gens s’éprennent l’un de l’autre. Les pistes mènent toutes au propriétaire de l’immeuble, Monsieur Padelou. Il y aussi les jumelles qui sont des suspects possibles. Et, puis apparaît Nashua qui trempe dans un trafic de drogue et qui se confie à Lyzia. L’affaire tourne au règlement de compte. Vont-ils découvrir qui est Fantic ? Le scénariste Nataël livre ici le second épisode de Fantic qui devait clôturer l’histoire. Si le premier opus était excellent, le second volume part en vrille. En plus, il suppose une suite qui n’a jamais paru. Le scénario est farfelu et tiré par les cheveux, parsemé de passages oniriques. Et, Nataël fait référence à ses autres albums que le lecteur n’a pas forcément lus… Le trait ligne claire de Béja est superbe. Il n’a pas son pareil pour dessiner de jolies filles. Le dessin expressif sert à merveille le scénario. Il assure la mise en couleurs en bichromie avec des teintes sépia et rouges du plus bel effet. Les histoires de Nataël sont toutes spéciales. Ici, il manque une fin. Le lecteur reste perplexe…

 

Un voyage avec Lizia et Alfred qui mérite quand même le détour…

 

Laisser un commentaire