BD : H.M.S Les vaisseaux de sa Majesté T6 Le sang de Caroline

CRITIQUES BD

Enrôlé de force dans la Navy, John Fenton, médecin, développe ses talents d’enquêteur dont va se servir l’Amirauté. Fenton se retrouve sur l’île de Saint-Vincent pour démasquer un mystérieux espion qui renseigne les Garifunas. Dix-huitième siècle, en mer des Antilles. Sur l’île, les Garifunas révoltés se sont emparés du HMS Gloucester et s’apprêtent à fuir. C’est le branle-bas de combat à Kingstown, capitale de l’île. Le gouverneur, le général Abercomby, et les planteurs, prévenus d’une fuite imminente, y voient une excellente occasion d’enfin se débarrasser de cette racaille. De son côté, Fenton enquête à la plantation Rathbone qui sera l’héritage de Caroline enceinte. Le mystère plane sur l’identité du père de l’enfant qui n’est sans doute pas le mari, Charles, coupable d’atrocités. Avec un soin méticuleux, Fenton écarte l’hypothèse de la trahison par Zabeth, la servante des Rathbone et livre la seule vérité, édifiante, qui soit possible… Le scénariste Roger Seiter boucle son diptyque avec panache. Une fois la toile de fond, révoltante, évoquée, le médecin détective examine point par point les événements pour découvrir celui ou celle qui renseigne les esclaves. Toile de fond et enquête s’avèrent passionnantes. Et, le récit est fort bien documenté. Graphiquement, Johannes Roussel excelle dans l’illustration de superbes navires et dans les scènes de combat. Son trait réaliste a fortement évolué car les visages des personnages sont bien distincts.

 

Fin d’un diptyque palpitant qu’on ne referme qu’à la dernière page…

 

Laisser un commentaire