BD : Journal d’une bipolaire

CRITIQUES BD

Lorsque Camille rentre de ses vacances au Canada, tout se précipite : son amoureux québécois (resté sur place) exerce sur elle une sorte de chantage affectif et l’arrivée des examens n’est pas de nature à la rassurer… S’ensuit une montée de stress qui va bouleverser à jamais sa vie !

 

En effet, Camille est maniaco-dépressive et a décidé d’écrire avec son père une bande dessinée autobiographique. Elle ne parvient pas à avoir une relation normale avec Julien… Elle fait une crise d’angoisse et se retrouve à l’hôpital. Revenue chez elle, dépressive, elle se pend au lustre et est sauvée par sa grand-mère. C’est à nouveau l’hosto. Elle ne parvient pas à terminer ses études. Elle a des crises de manies pendant lesquelles elle achète des choses inutiles et vide son compte en banque ! Elle est suivie par une psychiatre et doit prendre du lithium. Comment va-t-elle s’en sortir ? Le journal d’une bipolaire est le récit autobiographique bouleversant d’une jeune femme en proie à des fluctuations anormales de son humeur, symptômes caractéristiques d’une bipolarité (ou troubles maniaco-dépressifs). Un ouvrage qui n’est pas sans rappeler Dans la secte, un témoignage déjà scénarisé par Patrice Guillon qui met cette fois en forme le récit sans fard de sa propre fille, Emilie. Un récit porté par les dessins vifs et expressifs de Sébastien Samson…Les scénaristes Emilie Guillon et Patrice Guillon connaissent leur sujet. La bipolarité est une maladie rare et grave. Et, très mal comprise par les proches. Camille oscille entre des phases de manie courtes et de dépression longues. C’est un enfer car la personne est incapable de se contrôler. Sébastien Samson trouve le trait juste et réaliste pour illustrer ce récit dramatique ! En postface, le Docteur Christian Gay explique très bien ce qu’est la bipolarité.

 

Un ouvrage pour faire comprendre une maladie invalidante. A lire d’urgence !

 

Laisser un commentaire