BD : Le fils d’Hitler

CRITIQUES BD

C’est la seconde guerre mondiale. Les nazis sont bien présents durant toute l’histoire. Et, Dickie se découvre être le fils d’Hitler. Un fils un peu lâche, mais qui sauve une juive. Au besoin, il collabore avec l’occupant. Parfois, héros malgré lui. Il n’hésite pas à s’introduire dans les trains de la mort avec son étoile juive. Mais, il a trahi cette juive et un soldat britannique… Recherché par Hitler, comment Dickie va-t-il s’en sortir ? Pieter De Poortere réinvente l’Histoire à sa façon ! Dickie et les autres personnages ressemblent à des Playmobil. Pas un phylactère. Pas un récitatif. Un album muet aux couleurs chaudes. Une mise en pages étonnante avec des doubles pages fascinantes… Les personnages ont des motivations simplistes. Hitler veut retrouver cet héritier tombé du ciel. Dickie cotoie Eva Braun, Staline, Mengele et Churchill. C’est renversant ! Humour et gravité captivent le lecteur… De Poortere fait rire de faits dont on ne peut se moquer. Le dénouement est surprenant. Le scénario propose des rebondissements et des coups de théâtre incroyable… Chaque chapitre est montré avec un clin d’œil pour faire venir de nouveaux personnages. On n’échappe pas aux clichés sur la guerre et le caractère humain. L’émotion est bien présente. Le graphisme simpliste exprime bien les sentiments des personnages. Dans le style gaufrier, l’auteur nous emporte dans un voyage plein d’humanité. Dickie, cela pourrait être nous…

Un récit fascinant à lire d’urgence !

Laisser un commentaire