BD : Le Grand Mort T4 Sombre

CRITIQUES BD

Comme Cristo est mort, Erwan part, avec Gaëlle, à la recherche des mystérieuses fioles de son maître. Il découvre que toutes les affaires de Cristo ont été récupérées par un brocanteur. Chez le petit peuple, dans un autre univers, la Macare s’entretient avec Sombre, son enfant. Elle espère le retour d’Erwan et Blanche pour les faire tomber dans un piège diabolique… C’est une belle brochette de talents qui officie sur la série du Grand Mort. Jean-Blaise Djian s’est associé à Régis Loisel lui-même pour le scénario. Cet opus se passe entre les deux mondes et joue avec l’espace-temps. Les personnages se confrontent : Pauline, Blanche, Erwan contre la Macare et Sombre. Le petit peuple essaie de comprendre les événements passés : le rituel du Grand Mort, la mort de certains de ses membres, le comportement de la Macare et la disparition d’Erwan et Pauline. Deux enfants, Blanche et Sombre semblent devoir s’affronter, alors qu’on devine un lien puissant entre eux. Dans notre monde, Pauline et Gaëlle se disputent Erwan qui choisit Pauline. Le suspense va grandissant. Tout converge vers la Macare qui détient les clés d’un mystère et qui semble avoir mis au point un plan diabolique. Les scénaristes livrent quelques révélations qui doivent amener à une fin éblouissante. Le graphisme de Vincent Mallié sert à merveille le récit avec l’ambiance d’une ville en proie à tous les maux.
Un épisode qui éclaire un peu le mystère et nous prépare à la conclusion…

Laisser un commentaire