BD : Les Dieux du Nil

CRITIQUES BD

Per Bast est en fête. On célèbre la déesse Bastet. Pharaon est venu avec toute sa famille. Mais, pour les chats, c’est l’émoi. La grande prêtresse Tyi vient de mourir. C’est elle qui communiquait avec Bastet. Il faut lui trouver une remplaçante. Le babouin Apoua connaît une chatte blanche qui ne peut être que l’élue. La chatte Néfertiti, la favorite des concubines du palais, se charge d’aller la chercher…Le scénariste et dessinateur Crisse, aidé par le coloriste Fred Besson, a conçu son livre illustré comme une balade parmi tous les animaux de l’ancienne Egypte. A chaque page du récit, il a intercalé les différents dieux de la mythologie égyptienne. On se passionne pour la dangereuse traversée de Néfertiti. Une balade aux mille péripéties qui nous fait connaître l’Egypte de jadis. On est fasciné par tous les dieux et les déesses reproduits par Crisse et Besson qui accompagnent chaque page. En couverture, on trouve Apédémak, le belliqueux. Il aime la guerre. Bien sûr, il y a Bastet. Iousaas est la Miss Univers de l’époque. Elle inspire aux dieux les sentiments les plus sensuels et les plus enflammés. Ourèthékaou est le pseudo d’Isis, une grande magicienne. Isis, en fait Aset, est la plus belle des déesses. Le scénario de ce conte ravira petits et grands. Graphiquement, Crisse réalise de véritables prodiges. Sa représentation des dieux confine au prodige tandis que les périples de Néfertiti nous montrent de gracieuses esquisses.
Un bijou qui mérite mille détours… A se procurer d’urgence !

Laisser un commentaire