BD : Les Eternels T6 Le cercueil de glace

CRITIQUES BD

Un avion détourné par un mystérieux pirate s’écrase dans le Grand Nord Canadien. A son bord une mallette de diamants et deux garçons. A Anvers, De Boers charge deux éternels Uma et Jaï, de retrouver les gemmes et d’établir un accord avec des tribus indiennes pour l’exploitation d’un incroyable gisement diamantifère… Pour le second épisode de ce diptyque, le scénariste Yann débute avec humour puisque Elisapie drague ouvertement Jaï alors que la religion de Jaï lui interdit de se lier avec une femme. Ensuite, le ton se durcit pour devenir dramatique. On se met à compter les morts violentes chez l’ennemi et dans le clan des éternels. Uma doit se battre contre des carcajous. Yann installe un suspense intense. L’histoire reste, à tout moment, palpitante avec de multiples rebondissements. L’intrigue part dans toutes les directions. Vol de diamants, enfants disparus, tribus hostiles, mercenaire, carcajous, rien ne manque pour concocter un cocktail explosif. Et, on apprend enfin ce qu’est la cire qui chante : une véritable surprise et une découverte vraiment originale. Par ailleurs, un dénouement heureux conclut ce récit âpre. Le dessinateur Félix Meynet excelle dans le rendu de ses personnages féminins qui ont des corps et des visages superbes. Sa maîtrise graphique lui permet aussi de réaliser des décors splendides et des scènes d’action à couper le souffle.

Une excellente histoire pleine de bruits et de fureur. A lire d’urgence !

Laisser un commentaire