BD : Les voyages de Jhen – Bruges

CRITIQUES BD

A l’instar des voyages d’Alix dans le monde antique, Les voyages de Jhen invitent le lecteur à explorer l’époque médiévale, dans les pas du personnage créé par Jacques Martin. Après Venise, Paris ou Carcassonne, Jhen s’arrête à Bruges. Bruges (Les voyages de Jhen) est le prolongement du tome 12 de la série Jhen (Le grand Duc d’Occident) où le héros croise dans la cité affairée de Bruges la route d’un célèbre personnage: Philippe le Bon. Le texte de Marc Ryckaert est parfaitement illustré par le pinceau magique de Ferry. Avec Bruges (Les voyages de Jhen), on remonte aux origines de la ville. Les plus anciennes traces de l’histoire médiévale de la cité remontent au IXème siècle.  Aux Xème et XIème siècles, la ville a acquis sa forme définitive, la monumentale église Saint-Donatien en constituant l’édifice le plus remarquable. En mars 1127, c’est dans cette église qu’eut lieu l’assassinat de Charles le Bon. Bruges est surtout connue pour avoir été une grande cité commerçante au Moyen Age. Vers 1300, Bruges était une ville importante disposant d’une administration bien structurée. Au cours de cette période, la ville fut le théâtre d’événements politiques qui dépassèrent les seuls enjeux locaux et culminèrent, en 1302, lors des Matines brugeoises et de la bataille des Eperons d’or. L’apogée de Bruges en tant que métropole européenne du commerce couvre deux siècles : de 1280 à 1480. Les italiens remplissaient un rôle important en tant que banquiers.

 

Un ouvrage exceptionnel qui passionnera les férus d’Histoire et de Jhen…

 

Laisser un commentaire