BD : Sherman T4 Le piège

CRITIQUES BD

Fin des années 40. Robert Sherman, candidat démocrate à la Présidence des USA, est assassiné en plein discours de campagne électorale. Véritable incarnation du rêve américain, parti de rien et à présent magnat de la finance, son père, Jay Sherman, assiste, impuissant, à la scène. Alors que son fils est entre la vie et la mort, Jay reçoit un étrange appel : il doit payer pour ce qu’il a fait ! Jay se souvient du festival de Bayreuth, l’année de la montée au pouvoir des nazis, où il a été invité en compagnie des ses enfants. Il y retrouve son associé de toujours Karl Jurgen. Mais Karl est la cible du Reich et veut marier son fils avec Jeannie pour échapper aux pressions. Or, Jeannie tombe amoureuse d’un chanteur d’opéra juif. Est-ce là l’origine des problèmes actuels de Jay qui subit une agression violente pendant l’enquête ? Stephen Desberg, au scénario, et Griffo au dessin, nous plongent en plein roman noir. Les enquêteurs fouillent dans le passé de Jay afin de découvrir pourquoi on lui en veut. L’image du personnage principal éclate au fur et à mesure. Le passé de Jay est un vrai mystère. Bien sûr, la réussite de Jay Sherman, si brillante en apparence, risque fort de se ternir à mesure que Desberg égrène les révélations sur le passé trouble du personnage. Et, on apprend que sa fille constitue une des clés de l’énigme. Le dessin de Griffo ne s’embarrasse pas de décors inutiles. Il est efficace.
Un épisode passionnant où se dessine les clés de l’intrigue. A lire absolument !

Laisser un commentaire