BD : Thorgal T32 La Bataille d’Asgard

CRITIQUES BD

Thorgal a retrouvé la trace des ravisseurs d’Aniel, le fils qu’il a eu avec Kriss de Valnor. C’est la secte des Magiciens rouges qui l’a enlevé car Kamahiel, le père de Kriss, espère revivre dans le corps de l’enfant. Pendant ce temps, Jolan, le fils aîné de Thorgal, s’apprête à franchir définitivement le seuil de l’adolescence… L’issue du premier cycle écrit par Sente se profile doucement et tient toutes ses promesses. Il met en avant le caractère initiatique de son récit qui mène Jolan vers l’âge adulte. Le personnage de Manthor offre un contre-point intéressant. Ce mage ambigu, manipulateur et secret, acquiert de l’épaisseur et de la sensibilité car il semble sincèrement angoissé avec l’idée de voir sa mère mourir. Sur un scénario d’une telle qualité, Grzegorz Rosinski donne le meilleur de lui-même. Personne ne manie la couleur directe comme lui, en conservant tout le dynamisme du trait sous les couches de peinture à l’huile. L’effet est saisissant car chaque case représente un petit tableau étonnant. La planche paraît illuminée et les personnages sont d’un réalisme à couper le souffle. En grand maître, il prouve que Thorgal ne peut exister sans lui…

 

Cet épisode très réussi nous confirme le talent de Sente et de Rosinski (qui n’est plus à prouver) et nous tient en haleine jusqu’à la fin du cycle.

 

Laisser un commentaire