L’intégralité des peintures de Rembrandt

L’âge d’or flamand de la peinture a engendré certains des plus grands artistes et artisans de l’Histoire, mais rares sont les génies de la stature de Rembrandt Harmensz. van Rijn (1606–1669). Sans avoir jamais quitté son Pays-Bas natal, Rembrandt s’est projeté au-delà des frontières de son expérience propre en produisant certaines des œuvres d’art les plus variées et marquantes dans les domaines du portrait, de l’allégorie, du paysage et des scènes de genre. Quel que soit le registre, les toiles de Rembrandt sont tissées de subtilités: ainsi combinées, la finesse de chaque ride, de chaque prunelle, de chaque silhouette produisent une puissance émotionnelle que ni ses contemporains ni ses héritiers artistiques n’ont su égaler.

Chaque œuvre respire un sentiment. Les scènes bibliques, comme Bethsabée au bain tenant la lettre de David, deviennent une occasion de méditer sur le désir et de sonder l’âme humaine au-delà de ce que disent les Écritures ou montrent d’autres représentations de cette scène. Ses portraits de riches mécènes ou de marchands communiquent l’essence de l’individu par d’infimes cernes, des visages baignés d’une lumière éthérée posés sur un fond nuancé d’ocres foncés. Ses autoportraits constituent peut-être sa série la plus saisissante et le triomphe de la peinture; commencés dans sa jeunesse et produits tout au long de sa vie, jusqu’à l’année précédant sa mort, ils sont les témoins et les jalons d’une vie consacrée, aussi, à l’introspection.

Commémorant le 350e anniversaire de la mort de l’artiste, cette impressionnante monographie au format XXL réunit l’ensemble des 330 toiles de Rembrandt, admirablement reproduites. Du Festin de Balthazar à La Leçon d’anatomie du docteur Tulp, l’œuvre peint de Rembrandt se redécouvre d’un œil neuf.

À propos des auteurs

Marieke de Winkel a étudié l’histoire de l’art et l’archéologie classique à Amsterdam, ainsi que l’histoire du costume au Courtauld Institute de Londres. De 1993 à 2003, elle a été assistante de recherche dans le cadre du Rembrandt Research Project. Elle a obtenu en 2003 son doctorat à l’université d’Amsterdam après avoir soutenu sa thèse sur le costume dans les œuvres de Rembrandt.

Rudie van Leeuwen a étudié l’histoire de l’art à l’université Radboud de Nimègue. Il a effectué son doctorat en 2018 sur le portrait historié dans la peinture hollandaise des XVIe et XVIIe siècles. En collaboration avec Volker Manuth, il a initié et travaillé sur la banque de données du Rembrandt Documents Project (RemDoc.org), au sein de laquelle il a joué un rôle central, en particulier dans la conception et la mise en œuvre de la fonction de recherche intégrée.
Rembrandt. Tout l’œuvre peint
Volker Manuth, Marieke de Winkel, Rudie van Leeuwen
Relié, avec pages dépliantes, 29 x 39,5 cm, 744 pages

ISBN 978-3-8365-2633-3
Édition: Français

ISBN 978-3-8365-2632-6
Édition: Anglais

ISBN 978-3-8365-2631-9
Édition: Allemand

ISBN 978-3-8365-2635-7
Édition: Espagnol

ISBN 978-3-8365-7235-4
Édition: Néerlandais

TASCHEN

Les mystères de la Franc-Maçonnerie dévoilés T1

Léo Taxil. Voici un écrivain qui était connu de tous dans les années 1880. Il commença sa carrière littéraire avec des écrits anticléricaux  qui lui valurent d’être excommunié en 1886. Le public n’étant plus présent il changea de bouc émissaire. Il fit pénitence en réalisant un pèlerinage à Rome où il reçût la bénédiction du pape  Léon XIII en désavouant tous ses textes antérieurs et en s’attaquant à la Franc-Maçonnerie. Il participa aussi à l’escroquerie intellectuelle qui accusa les francs-maçons de n’être que des serviteurs de Satan. Ce qu’il faut savoir  c’est que Taxil a été un frère dans la loge « Le temple des amis de l’honneur français », mais qu’il en a été chassé pour fraude littéraire. Il n’était alors encore qu’au grade d’Apprenti ce qui ne lui donner pas la possibilité de comprendre grand-chose. Cela ne l’a pas interdit d’écrire plusieurs livres contre la FM. Celui qui nous intéresse est la réédition en fac-similé de la première partie des Mystères de la Franc-Maçonnerie Dévoilés. Elle contient les rites et pratiques en loge des Apprentis aux loges bleues des Maîtres.  C’était bien entendu un événement à l’époque, mais aujourd’hui les rites sont disponibles dans plusieurs ouvrages en libre circulation. Ce qui est intéressant dans cette réédition, sans compter que cela fait partie du patrimoine français, c’est que nous pouvons y lire les rites qui étaient pratiqués à la fin du 19e siècle, il est évident que les rites ont évolué, ne serait-ce qu’un peu en plus d’un siècle.

Ce livre est plus un document d’archives qu’une révélation, pour comprendre certain passage il ne suffit pas de lire, il faut aussi les certainement les vivres.  Mais il va plaire aux Apprentis, aux Compagnons et aux Maîtres, il suffit de ne pas lire trop en avance… À trop taper vite et fort sur la pierre on risque de la détruire.

De Varly Editions

29 euros ISBN 9782375040805

Napoléon franc-maçon ?

C’est une question que le grand public se pose  mais dont la réponse est connue par les Francs-Maçons depuis toujours. Est-ce que Napoléon était-il Franc-Maçon ?  Le livre écrit par François Collaveri apporte un éclairage nouveau en utilisant les témoignages des contemporains de l’Empereur.

Donc oui, Napoléon était un frère des lumières. La question la plus importante étant de savoir de quelle lumière nous parlons. Celle du Grand Orient ne lui accorda le titre qu’au moment de la réunification de toutes les loges en France.

Celle du rite écossais fut la première à lui donner le titre de frère, en précisant que l’initiation eut lieu en Égypte ce qui semble n’être qu’une demi-vérité.

Lors de son passage en Égypte, Napoléon reçut bien une initiation qui changea sa vie et modifia ensuite l’histoire du monde. Mais la lumière que l’on lui donna vient du rite de Memphis-Misraïm   qui fut créé à l’occasion en 1798 par le général Bonaparte et le général Kléber unis à des notables égyptiens initiés aux antiques mystères des pyramides.  La loge crée au Caire prit le nom de loge de Isis. Le rite fut ensuite ramené en France par Bonaparte.

Donc Napoléon reçu en Égypte une instruction qu’il apporta avec lui en France. Mais pour crée un rite ou une loge, il faut déjà être FM, du moins pour en avoir des connaissances de ses usages et de ses règles. Il est donc certain qu’il était déjà un frère avant son voyage en Égypte. N’oublions pas que son père était FM et qu’à ce titre il était louveteau, fils de FM, et qu’il pouvait être initié à l’âge de 16 ans. Ses frères ont utilisés ce droit, alors pourquoi pas lui ?

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il existe une querelle d’appartenance et de légitimité entre le Grand Orient et les Écossais. Chacun ont besoin d’avoir des personnages célèbre dans leurs rangs afin de prétendre à une puissance d’importance qui est bien loin d’une recherche spirituelle ou philosophique. Cette dispute existe toujours de nos jours. Le rite de Memphis-Misraïm est souvent montré du doigt comme n’étant qu’un rite sauvage ou de pacotille. Mais il perdure son existence dans l’ombre des autres loges.

De François Collaveri

Édition Tallandier

isbn : 9782847304723

Lui ! d’Oscar Méténier

Les éditions Véda ouvrent une nouvelle collection qui va réjouir les amoureux du théâtre et les passionnés du frisson : Le Grand Guignol. Le théâtre du même nom   proposera de 1897 à 1963 des pièces mettant en scène des histoires macabres et sanguinolentes. La pièce Lui ! d’Oscar Méténier fut la première des trois cents qui suivront.

Une prostitué, Violette, se rend peu à peu compte que l’homme qui s’est endormi dans son lit n’est autre que le terrible assassin, dont parlent les journaux, et qui vient de dérober les bijoux d’une pauvre femme après l’avoir égorgée.  Représentée pour la première fois en novembre 1897 cette pièce en un acte est significative du genre qu’Oscar Méténier a voulu insuffler au Grand Guignol dès sa création. C’est un drame réaliste, un huis-clos angoissant et étouffant.

L’ombre de jack l’éventreur plane sur la scène.

Le site de l’éditeur : Véda

Les archives de la Nasa, 60 ans dans l’espace

Le 1er octobre 1958, la première agence spatiale civile mondiale est fondée pour riposter en urgence contre le lancement de Spoutnik par l’Union soviétique un an plus tôt. En 10 ans, la National Aeronautics and Space Administration, universellement connue sous l’acronyme NASA, est passée d’un modeste groupe de chercheurs, menant des expériences avec de petites fusées converties, à l’une des plus importantes entreprises technologiques et managériales jamais créée, capable d’envoyer des humains sur la Lune à bord d’énormes fusées et de disperser des robots explorateurs sur Vénus, Mars et plus loin encore. Malgré les quelques revers tragiques qui ont jalonné l’histoire de la NASA, le projet d’alunissage Apollo demeure emblématique de l’ingéniosité américaine; ses navettes spatiales ailées ont été le fer de lance de la station spatiale internationale et son stupéfiant arsenal de satellites astronomiques, d’atterrisseurs robotiques et de programmes d’observation de la Terre ont transformé notre compréhension du cosmos, et de la place qu’y occupe la planète fragile que nous habitons.

Au fil des 60 années d’existence de la NASA, les images ont joué un rôle crucial. Qui, aujourd’hui, n’a jamais été fasciné par les prises de vues de l’univers réalisées par le télescope spatial Hubble, ou les panoramas de Mars, d’une netteté extraordinaire, collectés par les rovers de surface de la NASA? Qui a oublié les clichés des hommes marchant sur la Lune?

Réalisé en collaboration avec la NASA, ce recueil réunit plus de 400 photos historiques et des schémas de conception, scannés et remasterisés grâce aux techniques les plus perfectionnées, puis reproduits en très grand format. Les textes signés du journaliste scientifique Piers Bizony, de l’ancien historien en chef de la NASA Roger Launius et de l’auteur à succès et spécialiste d’Apollo Andrew Chaikin, accompagnés d’une liste détaillée des principales missions spatiales humaines et robotiques, complètent cette exploration exhaustive de la NASA, de ses premières heures aux nouveaux systèmes spatiaux qu’elle élabore aujourd’hui pour l’avenir.

Les Archives de la NASA est bien plus qu’une captivante histoire illustrée du programme spatial américain. C’est aussi une méditation profonde sur les raisons pour lesquelles nous explorons l’espace et la direction que nous donnerons à cette aventure sans égal dans les années à venir.

À propos de l’éditeur et l’auteur

Piers Bizony a écrit sur la science et l’histoire de la technologie. Parmi ses publications figurent Atom, The Man Who Ran the Moon et The Making of Stanley Kubrick’s ‘2OO1: A Space Odyssey’.

À propos des co-auteurs

Andrew Chaikin est l’auteur du célèbre ouvrage A Man on the Moon, récit détaillé des missions spatiales Apollo fondé sur des témoignages directs. Son travail a constitué la base de la série De la Terre à la Lune diffusée sur HBO et récompensé par trois Emmy Awards.

Dr. Roger Launius fut l’historien en chef de la NASA entre 1990 et 2002. Il fut ensuite nommé conservateur en chef du département d’Histoire spatiale au musée national de l’Air et de l’Espace de Washington, D.C. Il participa également à la commission d’enquête sur l’accident de Columbia en 2003.

Les Archives de la NASA. 60 ans dans l’espace

Relié, avec livret, 33 x 33 cm, 468 pages

ISBN 978-3-8365-7634-5
Édition multilingue: Anglais, Français

ISBN 978-3-8365-6950-7
Édition: Anglais

ISBN 978-3-8365-7440-2
Édition multilingue: Allemand, Anglais

Édition multilingue (ISBN 978-3-8365-7634-5): Édition anglaise et livret avec traduction en français.