Japon Expo fête les 100 ans de l’animation Japonaise

ACTUALITÉ
En 2017 le Japon fête les 100 ans de son cinéma d’animation.
Le premier film de l’histoire de l’animation japonaise est un court métrage de 4mn :
Namakura Gatana (litt. « L’épée émoussée ») réalisé par Jun’ichi KÔUCHI sorti en juin 1917.
Il est désormais visible en version restaurée sur le site des archives de l’animation japonaise.
100 ans plus tard, l’animation japonaise a conquis le monde entier et sans elle, Japan Expo n’aurait pas pu voir le jour. A travers sa passion pour l’animation, le public français s’est ouvert au manga , à la culture du Japon, à ses coutumes et à ses traditions. L’histoire culturelle de la France et celle du Japon se nourrissent l’une l’autre depuis des siècles mais les anime, grâce au petit écran, ont diffusé le soft power japonais et ont été le tremplin vers l’acceptation généralisée d’aujourd’hui.
L’animation japonaise, ambassadrice de la culture japonaise dans le monde, fait partie de l’ADN de Japan Expo . Depuis 18 ans, de nombreux animateurs, chara-designers et comédiens de doublage de renom se succèdent au festival pour rencontrer leurs fans. Ce centenaire est donc l’occasion parfaite de mettre en avant le lien qui unit l’animation japonaise au festival et à son public.
Japan Expo célèbre l’animation d’année en année, car c’est un des piliers du festival.
Cette année le centenaire de l’animation japonaise est l’occasion de prendre le temps de célébrer sa réussite et son rôle, aussi bien pour l’histoire du festival que dans le monde de l’animation japonaise. Cette 18e édition met l’animation japonaise à l’honneur de sa programmation à travers des séries, des sagas et des films tombés dans l’oubli ou mondialement connus.
Pour souffler ces 100 bougies, l’équipe de programmation du festival souhaite présenter cette industrie, en grande partie artisanale, et ses métiers à travers des expositions, des animations et de nombreux invités : animateurs, réalisateurs, producteurs, doubleurs… Il s’agit de mettre en valeur les œuvres qui ont compté à l’aune des sensibilités de l’équipe et
de celles des personnes qui ont aidé à monter le projet. « Quand nous parlons avec ces artistes, nous nous rendons compte qu’ils sont une majorité silencieuse, laborieuse, qui vit de sa passion pour l’anime et de sa volonté de la partager
avec les fans. Le processus créatif, les impératifs de production, font que produire un anime est un travail très difficile. Nous avons rassemblé au fil du temps de nombreuses anecdotes qui rendent compte du travail de ces artistes et nous voulons les célébrer en grandes pompes, comme une marque de notre respect pour eux, comme une preuve de ce que nous pensons de l’animation japonaise et de ce que nous lui devons. L’animation japonaise a permis la découverte du Japon et sa culture à des milliers d’enfants et la création de Japan Expo. Fêter les 100 ans de l’anime est notre manière de partager
notre passion pour l’animation et de remercier tous ceux qui participent à sa création en la célébrant de la meilleure manière possible.»

Laisser un commentaire