XXX Holic Vol.8

CRITIQUES BD

Ce volume commence par ce qui semble être quelques hallucinations de la
part de Watanuki, suite à une nuit assez alcoolisée. Il croît voir voler des
poissons rouges, mais ce n\’ est pas un rêve. Une fille survient de nulle
part et court après les poissons afin de les manger. Après en avoir attrapé
un, elle vient à l\’ encontre de Watanuki et lui apprend que, chez elle, tout
le monde s\’ arrachait son oeil droit, qui lui manque et qu\’ il ne
récupérera jamais s\’ il ne se dépêche pas. De retour chez son employeuse,
Yuko, notre charmant jeune homme apprend de la part de celle-ci, que la
fille aux poissons est une demoiselle-chat. On dit au Japon, que les vieux
chats ont le pouvoir de se transformer en jeune femme. Le lendemain, il
rentre de l\’ école avec Himawari, à laquelle il porte une affection toute
particulière. Ils font un bout de chemin ensemble en discutant puis, quand
ils se quittent, Watanuki croise alors les Karasu-Tengu ( créatures
imaginaires du folklore japonais), dont la Zashiki-Warashi est prisonnière
par sa faute. Il les emmène donc chez Yuko. Ceux-ci lui demande de briser le
kekkai ( barrière magique) par lequel leur Zashiki-Warashi est retenue
captive. Ils lui donnent en compensation, l\’ éventail tengu, par l\’
intermédiaire duquel elle envoie les Karasu-Tengu et Watanuki près de la
zone de captivité. Elle prête à notre héros, le renard en tube, qui pourra
briser le kekkai. Une fois fait, notre héros pénètre dans le bâtiment de la
zone, où il retrouve la Zashiki-Warashi dans une toile d\’ araignée géante,
près de laquelle est assise la reine des araignées, appelée par les humains,
la veuve noire. C\’ est elle qui, suite à une bataille acharnée, détient l\’
oeil droit de Watanuki. Elle va lui laisser le choix entre récupérer son
oeil ou libérer la prisonnière.
Lequel fera-t-il???
Vous le saurez en lisant cette BD au grand humour et aux graphiques bien

Laisser un commentaire